Jim Yong Kim : Si les gouvernements ne lutteront pas contre la corruption, ils subiront le même sort que la Tunisie

JIM YONG KIM BANQUE MONDIALE

Jim Yong Kim, le président de la Banque Mondiale, a déclaré lundi 08 février 2016, au début des travaux du 4ème sommet mondial des Gouvernements à Dubaï, que « la bonne gouvernance est le fondement du tout développement ».

Yong Kim a insisté sur l’importance de l’investissement dans l’élément humain et l’Education pour dépasser les difficultés que connait le monde entier. Dans le même contexte, il a ajouté que l’injustice et la corruption étaient les facteurs les plus importants derrière le déclenchement de la révolution tunisienne « Si les gouvernements ne lutteront pas contre la corruption, ils subiront le même sort que la Tunisie« , dit-t-il.

Lire aussi
commentaires
Loading...